Financer un voyage avec un crédit personnel voyage

Les voyages ont la réputation de forger la jeunesse. Ils sont surtout l’occasion de rompre avec la routine, de s’offrir de vrais moments pour soi, seul, en couple, en famille ou entre amis. Mais les divers frais engendrés se cumulent vite et représentent un budget souvent conséquent. Pour éviter tous compromis, le crédit personnel peut représenter le financement adéquat à ce beau projet.

Souscrire un crédit personnel pour financer son voyage

Le crédit personnel peut apporter de manière rapide les fonds financiers utiles à la réalisation d’un voyage. Quelle que soit sa durée et la destination souhaitée, les frais liés à un séjour sont importants. Entre le transport, l’hébergement, les assurances, les repas, les loisirs et autres faux frais, la note chiffre très vite.

Pour éviter de puiser dans son épargne, ou si l’on ne dispose pas des fonds nécessaires, il est possible de recourir à un prêt personnel. Comme le rappelle la loi Lagarde, « un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager ». Une étude minutieuse du projet est donc nécessaire avant de se lancer.

 

Capacité d’emprunt et taux d’endettement

Établir un bilan financier est la première étape à suivre avant de solliciter un crédit, afin de déterminer la capacité d’emprunt. En effet, s’il a vocation à financer le séjour, le prêt souscrit ne doit pas mettre l’emprunteur en difficultés financières par ailleurs. La capacité d’emprunt dépend de plusieurs facteurs.

Le premier d’entre eux est le revenu. Il s’agit de prendre en compte le revenu de l’emprunteur, mais aussi celui de l’éventuel co-emprunteur. Tous les revenus doivent être comptabilisés. Ainsi, le salaire, les pensions, les allocations et tous les autres revenus entrent en ligne de compte.

Le second facteur déterminant est les charges. Toutes les charges sont à considérer : crédits en cours, loyer, pension à verser… Le « reste à vivre » est alors calculé, par déduction des charges sur le montant du revenu global. C’est la somme qui reste normalement disponible sur le compte du demandeur d’emprunt.

Si elle donne une bonne indication, cette somme n’est toutefois pas représentative de la mensualité réelle que l’emprunteur devra honorer. Il s’agit là uniquement de la capacité d’emprunt. Mais les organismes de crédit calculeront une autre donnée : le taux d’endettement. Il est en principe plafonné à 33 %. C’est-à-dire que l’ensemble des crédits souscrit ne doit pas dépasser 33 % des revenus.

Son calcul est simple : les revenus sont à multiplier par 0,33. La mensualité maximale d’un nouveau prêt personnel est calculée en déduisant de ce montant la somme des crédits en cours.

Un exemple concret

Un couple disposant d’un revenu global de 3 500 € souhaite recourir à un crédit personnel pour financer un séjour., à hauteur de 10 000 €. Ce couple rembourse déjà un crédit immobilier à hauteur de 750 € par mois, ainsi que leur crédit auto pour 200 € mensuels, soit 950 € au total.

Ces 950 € représentent 27,14 % des revenus de ce ménage. (950/3500 x 100 = 27,14 %). La capacité d’endettement du couple est donc de 5,86 % (33 % – 27,14 %).

La mensualité maximale du prêt personnel pouvant leur être allouée est donc plafonnée à 205,10 € (soit 3 500 * 5,86 /100).

Bien choisir son offre de crédit voyage

Toutes les offres de prêt ont des conditions qui leur sont propres. Il est donc recommandé de se renseigner auprès de plusieurs opérateurs afin de pouvoir déterminer l’offre répondant le mieux au besoin, et proposant ainsi les meilleures conditions financières.

Les prestataires sont multiples sur ce marché : les banques traditionnelles, banques en ligne, organismes de crédit, courtier…

Utiles, des comparateurs sont disponibles en ligne gratuitement. Ils permettent de visualiser rapidement les meilleures offres. Le simulateur permet de calculer simplement les mensualités selon les montants empruntés et la durée du crédit. L’ajustement de ces variables permet de déterminer les meilleures options pour chaque projet.

Pratiques, ces outils permettent de solliciter en un clic des études personnalisées auprès de plusieurs organismes, sans engagement. Le coût du crédit est optimisé et les démarches facilitées.